Liberté & informatique…

Parler de liberté et d’informatique peut paraître stupide. Il est vrai qu’on est difficilement libre quand on est scotché devant un écran, non ?
L’ordinateur reste quelque chose de très inutile tout comme la télévison ou le téléphone et la meilleur façon de rester libre avec ce genre de « technologie » est de ne pas les utiliser…
Mais si cela reste vrai pour la TV ou pour le téléphone, il faut dire qu’avec l’informatique, en creusant un peu on fini par trouver une réelle liberté, au sens noble du terme…

Je suis moi-même passé par hasard à l’informatique, c’est un ami qui a insisté. Je connaissais de nom le projet « GNU-Linux », je lui ai donc demandé de me l’installer. J’ai donc fait mes premiers pas avec Mandrake 9.2.
Au début je n’utilisais que très peu internet, je cherchais à comprendre le principe du système, chercher sa logique… En quelque mois Kde n’avait plus trop de secret pour moi…

C’est plus tard, avec l’installation d’abord de Kubuntu puis D’OpenSuse que j’ai réellement pris conscience que « la communauté du libre » existait. principalement sur Alionet, le premier site ou je me suis inscrit…
Si au départ GNU-Linux était pour moi avant tout un système gratuit, j’ai alors compris qu’il était surtout et avant tout libre… Compris que des gens qui ne se connaissaient pas travaillaient ensemble et dans le même sens pour un projet commun qui appartiendrait à tous…

Bien sur j’ai aussi découvert quelques points noirs…
Par exemple ceux que j’appellerais « les râleurs », ceux pour qui « ça ne marche jamais », pour qui GNU-Linux reste un système « underground », un système ou l’on ne peut pas faire ci ou ça… Bref les « râleurs », ceux-là, non content de se pourrir la vie, aiment pourrir celle des autres, ce sont les dépendent de leur propre stress… Ceux là ne comprendront jamais rien à la liberté…
Un autre point noir assez répandu (incrusté ?) dans la communauté du libre est les « anti-Windows » (ou Mac). Ceux là ne jurent que par Linux (z’ont zapper le GNU) et ne rêve que de voir un jour 99% des gens sous Linux… Sachant par expérience que les masses ne se déplace pas ça impliquerait que GNU-Linux devienne une sorte de Windows…
Mais pour moi, le plus gros point noir c’est le « corporatisme » qu’on retrouve dans pas mal de distribution GNU-Linux… « Debian c’est mieux ! » « Gentoo powwaaa ! » « Gnome c’est le meilleur ! » etc, etc… Ca c’est très « gonflant », même si je suis un pur « kdeïste », je ne me suis jamais permis de critiquer les autres type de bureau (une fois ou deux peut-être mais j’f’rais plus) Ceux là non plus n’ont rien compris à la liberté, ils font beaucoup de tord et donne une image de cour de récréation à GNU-Linux.

Bref, la « communauté du libre » existe et, malgrès ces quelques « points noirs », fonctionne à merveille… Elle fonctionne si bien que j’ai fini par être scotché devant mon écran avec la réelle sensation d’être libre et utile…

« On est riche de se qu’on donne ».

Publicités

Une réponse à “Liberté & informatique…

  1. I do agree with all the ideas you have introduced for your post. They are really convincing and can certainly work. Still, the posts are very brief for newbies. May you please extend them a bit from subsequent time? Thank you for the post. dkdcbfdkaeed

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s